La Réeducation vestibulaire

Cette rééducation concerne les personnes qui ont des vertiges “vrais”, rotatoires

Mais aussi celles qui ont des pertes d’équilibre, qui chutent,

qui ont peur de sortir seules, de marcher seules en rue,

Peur des grands espaces, des supermarchés, centres commerciaux

Peur de la foule, des espaces, des escaliers, escalators, etc

CONTACTEZ-MOI

La Réeducation vestibulaire, un peu de théorie

Pour tenir debout, nous avons besoin de trois entrées sensorielles:

  • l’entrée somato-sensorielle ( système proprioceptif)      
  • l’entrée visuelle  
  • l’entrée vestibulaire ( canaux semi-circulaires et macules otolithiques) 

Ces 3 capteurs périphériques envoient des informations vers les Centres qui vérifient leur redondance et qui renvoient des ordres vers la périphérie motrice afin que la posture soit adaptée à la tâche envisagée.

Le système vestibulaire interagit sur les deux autres entrées; il faut donc qu’il soit en équilibre sinon le cerveau se met en alerte et en situation pathologique, un simple mouvement, une action naturelle devient problématique, consciente et demande une grande énergie.

Le système vestibulaire permet de conserver l’ image d’une cible stable sur la rétine.

Il stabilise donc le regard.
Il est l’organe propriocepteur de la tête.

equilibre

La stabilité du regard est la clé de l’équilibre.

La rééducation vestibulaire est une rééducation neurosensorielle

Elle se place au niveau du capteur vestibulaire.

Nous faisons une différence entre vertige et équilibre.

– Le vertige est une illusion de mouvement rotatoire ou non dans n’importe quel plan de l’espace. Il s’accompagne d’un nystagmus (vestib.org)

– L’équilibre nécessite la mise en jeu de toute une série de mécanismes qui modulent le tonus musculaire pour permettre les adaptations posturales. C’est une régulation complexe qui permet de maintenir l’équilibre en dépit des changements de position, ou des mouvements, c’est à dire de faire en sorte que la projection du centre de gravité ne sorte pas du polygone de sustentation malgré l’action de forces extérieurs qui tendraient à l’en faire sortir.

Dans des situations inhabituelles, où les stimulations sont trop fortes (ex, rue animée, centres commerciaux, escalators, etc) cette régulation peut être prise en défaut.

De même que, dans des circonstances pathologiques (atteinte vestibulaire, etc),ce défaut de régulation se traduira alors par une déstabilisation du corps et une instabilité des yeux, source de vertige.

Nous traitons les troubles résultant de différents types de pathologies

Vertige Positionnel Paroxystique Benin
– Maladie de Ménière (Syndrômes irritatifs)
– Névrite
– Labyrinthite, zona auriculaire, tumeur (Syndrômes déficitaires)
– Destruction labyrinthique  (drogues, produits ototoxiques)
– Séquelles traumatiques  (ex, fracture du rocher)
– Atteinte bilatérale idiopathique
– Atteintes centrales :  Accidents Ischémiques Transitoires  (tronc vertébro basilaire), Atteintes au niveau du tronc cérébral et troubles de la marche et de la statique.
– Omission vestibulaire  :  traitement du sujet âgé

Vestib.org

 

Vous souhaitez me poser une question
ou prendre rendez-vous ?

Contactez-moi par téléphone au 0477/37.79.81 ou via le formulaire ci-dessous.

Avenue Paul Hymans 21, 1200 Bruxelles

Hôpital IRIS-SUD Ixelles 63, rue Jean Paquot 1050 Bruxelles

Téléphone : +32 477 37 79 81

Mail : inescondon@gmail.com